Généralités
Dans les années 1250 la poudre fut (ré-)inventée en Europe. Au milieu du 14e siècle on savait déjà qu'on pouvait faire sauter ou affaiblir gravement les remparts en creusant des galeries de sape pour poser sous ces murailles de grandes charges de poudre.
Grâce aux expériences croissantes d'utilisation de la poudre, l'artillerie à feu fut employée vers 1500 lors les sièges des villes.
L'avancement de la portée et de la précision des armes à feu obligea aussi la ville de Maastricht à réparer et à reconstruire de nouveaux ouvrages de défense autour des enceintes pour réduire les dégâts occasionnés par le feu des canons.
La défense la plus simple était d'inonder les terrains en avant des remparts.
Cependant, le territoire à l'ouest de Maastricht était trop élevé pour utiliser ce moyen de défense. Ainsi, on dut recourir à un système de fossés à sec. Ces ouvrages, appelés 'Hoge Fronten', comprenaient aussi bastions et lunettes.
Le réseau fut pourvu de galeries de mine, appelées 'écoutes', pour détecter et prévenir les cheminements de l'ennemi.
La dernière extension de 'Hoge Fronten' eut lieu vers 1775. Environ un tiers de cet ouvrage en surface de la terre , dit la Ligne de Dumoulin, subsiste aujourd'hui. Les galeries de mines ou casemates d'une longueur totale d'à peu près 11 km sont presque entièrement intactes.
Le circuit
Après une courte introduction nous parcourons ce domaine. Ainsi, cela vous donnera une impression de ce qu'était un système de défense il y a environ 250 ans. Ensuite, nous descendons sous terre et en partant du bastion le plus au nord, nommé 'Holstein', nous vous montrons les galeries de mine, écoutes, coupoles de communication et caponnières (espaces d'où les fossés à sec furent tenus à portée du feu).
Puis, nous nous dirigeons souterrainement vers le bastion le plus au sud et visitons au passage la caponnière du couvre-face 'Wilcke' (Goeman Borgesiusplantsoen), les expositions concernant le rôle des casemates pendant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide.
Tout au long de ce circuit souterrain le guide vous informera de votre position.

Tarifs
À partir de 12 ans : € 15.00
Enfants (3 – 11 ans): € 12.50
Durée du circuit : 3h30
Notez bien : Nous vous signalons que le circuit comprend quelques escaliers et dénivellations et qu'il est difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite.
La température dans les galeries est constante toute l'année, soit quelque 11 degrés. En été il est recommandé de prévoir une tenue vestimentaire adéquate.

Ces visites sont menées par les guides de Stichting Maastricht Vestingstad.
Adresse: Accueil et départ du circuit dans le bastion Holstein, Cabergerweg. Là, il y un panneau indiquant "Start rondleidingen" (Départ circuits), tout près du parking de René Pans, "Boulevard des meubles". Fin du circuit dans le Bastion 'Waldeck' près de la piscine 'Jekerdal', situé au bord du chemin 'Tongerseweg'.


Réserver :
Ce circuit a lieu le premier dimanche du mois, à 10h30. Vous pouvez réserver ces visites guidées au bureau ou par le site du Syndicat d'Initiative (VVV) www.vvvmaastricht.nl

Sans réservation: Il est aussi possible de se présenter auprès du guide 10 minutes avant l'heure de départ (10h30).

Visites de groupe (à partir 10 personnes) : d'autres jours sont possibles sur réservation. À cet effet voir 'Formulaire de visites guidées' sur le site de la Stichting Maastricht Vestingstad (La Fondation Maastricht Ville forte)

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok